L’UFM était présente à la manifestation du 12 septembre. Cette journée de mobilisation ne doit pas restée sans suite… l’UFM depuis sa création n’a eu de cesse de chercher et trouver de nouveaux territoires pour faire avancer nos droits sociaux. Les attaques répétées de notre code du travail, par le gouvernement Macron, doivent stopper au plus vite ! Nous ne laisserons pas partir en fumée 80 ans de luttes et de conquêtes des Métallos. Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous le 21 septembre pour une mobilisation qui se devra d’être plus marquante, il y va de notre avenir à tous !